Quels sont les montants journaliers minima et maxima de vos allocations ?

Dans la pratique, l’évolution dans le temps des montants journaliers de vos allocations de chômage est la suivante (Cat.A = cohabitants ayant charge de famille ; Cat.N = isolés; Cat.B -cohabitants sans charge de famille):

Période = quel mois? Cat.A Cat.N Cat.B
1e période – phase 1 1 à 3 MIN 43,65 36,66 27,49
1e période – phase 1 1 à 3 MAX 61,66 61,66 61,66
1e période – phase 2 4 à 6 MIN 43,65 36,66 27,49
1e période – phase 2 4 à 6 MAX 56,92 56,92 56,92
1e période – phase 3 7 à 12 MIN 43,65 36,66 27,49
1e période – phase 3 7 à 12 MAX 53,05 53,05 53,05
2e période – phases 2A et 2B 13 jusqu’à max. 24 MIN 43,65 36,66 27,49
2e période – phases 2A et 2B 13 jusqu’à max. 24 MAX 49,58 44,46 33,05
2e période – phase 21 25 à 30

(éventuellement)

MIN 43,65 36,66 25,87
2e période – phase 21 25 à 30

(éventuellement)

MAX 48.39 42.90 30,31
2e période – phase 22 31 à 36

(éventuellement)

MIN 43.65 36,66 24,24
2e période – phase 22 31 à 36

(éventuellement)

MAX 47.21 41.34 27,58
2e période – phase 23 37 à 42

(éventuellement)

MIN 43.65 36,66 22,62
2e période – phase 23 37 à 42

(éventuellement)

MAX 46.02 39.78 24,84
2e période – phase 24 43 à 48

(éventuellement)

MIN 43,65 36,66 20,99
2e période – phase 24 43 à 48

(éventuellement)

MAX 44.84 38.22 22,11
3epériode 49 à 43,65 36,66 19,37

Les montants sont-ils indexés?

Tous les montants indiqués dans cette feuille info sont des montants indexés.Ils sont valables à partir du 01.09.2013.

Combien d’allocations recevrai-je au maximum par semaine/mois?

En tant que travailleur à temps plein, vous recevez 6 allocations journalières par semaine (du lundi au samedi).

Par mois, cela correspond en moyenne à 26 allocations journalières.Pour connaître le nombre précis pour un mois calendrier déterminé, prenez le nombre de jours calendrier de ce mois et déduisez-en le nombre de dimanches.

Retient-on un précompte professionnel sur les allocations de chômage?

L’organisme de paiement retient un précompte professionnel de 10,09 % sur les allocations.

Les chômeurs suivants ne sont pas soumis au précompte professionnel:

  • les cohabitants ayant charge de famille;
  • les isolés;
  • les cohabitants sans charge de famille qui perçoivent des allocations dans la « deuxième période », à condition que leur conjoint dispose uniquement de revenus de remplacement;
  • les cohabitants sans charge de famille qui perçoivent des allocations dans la « troisième période » (= l’allocation forfaitaire);
  • les chômeurs qui bénéficient d’une dispense pour raisons sociales et familiales.

Cette disposition ne s’applique que s’ils ne perçoivent aucun revenu professionnel en plus de leurs allocations.

Les chômeurs peuvent toutefois demander qu’une retenue du précompte professionnel soit opérée.

– See more at: http://www.rva.be/nl/node/14957#h2_3


Laisser un commentaire

Name *
Email